Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

GANGSTA - KIDS, DON'T DO DRUGS

L'effet d'une bombe. Un épiphénomène. 31 janvier 2018: Adil El Arbi et Bilall Fallah, de jeunes réalisateurs belges quasi-inconnus au bataillon, sont appelés à la rescousse par une Sony en détresse pour remplacer illico Joe Carnahan à la barre de Bad Boys III. Au vu de leur première réalisation, Black, ce choix était extrêmement risqué: difficile d'y voir un quelconque lien entre l'énergie d'un Michael Bay, dont l'impact visuel surplombe la psychologie des personnages; et une relecture ultra-violente tant physiquement que psychologiquement d'un Roméo et Juliette dans les banlieues bruxelloises (malgré l'amour non dissimulé du metteur en scène américain pour West Side Story de Robert Wise, soit... Un Roméo et Juliette sur fond de comédie musicale). Un nouveau coup d'essai devait bien être fait pour ne pas poser un jugement hâtif sur ce choix couillu de la part de la firme japonaise.


Bingo ! Deux ans après Black et six mois avant le début du tournage d…

Derniers articles

TOUT L'ARGENT DU MONDE - MEDLEY SCOTT

LE GRAND JEU - MALDONNE REDONNE

LES CONTES DES TERRES AU CURE - CHAPITRE I: REFERMER POUR REECRIRE.